Vous hésitez encore à choisir une chaudière pour votre chauffage en hiver ? En attendant de prendre une décision définitive, vous pouvez opter pour une chaudière électrique, surtout si vous disposez d’un modeste habitat. De plus, elle est facile à installer et ne suscite aucun effort financier considérable. D’ailleurs, vous pourrez procéder à l’installation vous-même. Néanmoins, vous pourrez toujours faire appel à un professionnel pour gagner du temps et pour assurer son entretien plus tard.

Quelles sont les étapes préliminaires ?

Comment réaliser l’installation d’une chaudière électrique ,Que vous prévoyez de relier votre chaudière au plancher chauffant ou aux différents radiateurs de votre maison, la première étape est toujours de vérifier l’emplacement prévu pour l’installation. Pour cela, certaines conditions doivent être vérifiées. Il faudra repérer une zone sèche et propre qui soit bien protégée de toute humidité. Il est aussi important de prévoir que vous allez probablement faire des réglages et des réparations de votre appareil. De ce fait, l’idéal serait de choisir un emplacement qui soit facile d’accès.

Certaines maisons sont déjà dotées d’une zone prévue pour l’installation d’une chaudière. Toutefois, il faudrait tout de même vérifier les critères cités précédemment. D’un autre côté, si vous avez choisi une chaudière électrique murale, il est indispensable de confirmer que les fixations soient bien solides pour pouvoir supporter la chaudière remplie d’eau. Assurez-vous aussi de la présence de conduits isolés pour qu’il n’y ait aucune perte de chaleur.

Vérifiez les conduits d’eau !

L’installation d’une chaudière électrique n’est pas du tout compliquée, surtout si vous avez la notice en main. Le raccordement des conduits d’eau est une étape importante pour la bonne marche de votre appareil. Vous devez procéder aux branchements d’entrée et de sortie de l’équipement. Il est conseillé d’avoir recours à un robinet entre les raccords pour pouvoir mieux régler la chaudière. Les tuyaux utilisés doivent être bien isolés.

En général, ils sont reliés par filetage, c’est-à-dire que les joints sont isolés avec une sorte de pâte étanche et une filasse. Dans ce genre d’installation, la présence d’une soupape de sécurité est également primordiale afin d’éviter l’expulsion brusque de vapeur. Puis, pour permettre la vidange qui doit se faire annuellement, un tuyau d’évacuation doit être relié à la sortie de la soupape.

La dernière étape : Les branchements électriques

L’installation des conduits électriques constitue aussi une étape non négligeable pour le bon fonctionnement de la chaudière électrique. Avec l’aide de la notice, vous devez vous assurer que tous les branchements électriques et les systèmes de câblage respectent bien les règlementations françaises. Pour une bonne sécurisation des environs, une prise à terre doit être disponible pour pallier les hautes tensions.

Une installation sécurisée implique également l’utilisation d’un disjoncteur qui servira à couper le courant en cas d’urgence. Il ne vous restera donc plus qu’à vérifier que l’appareil est bien relié aux systèmes électrique et hydraulique avant de remplir la chaudière d’eau. Quelques minutes après le démarrage de l’appareil, assurez-vous qu’il n’y ait aucune fuite pour pouvoir rentabiliser votre installation. Si votre soupape de sécurité n’est pas obstruée non plus, cela signifie que vous avez réussi à installer votre chaudière électrique avec succès.